Le FGTI vu par son directeur

Nathalie Faussat
Un dispositif d’accompagnement unique au service des victimes d’infractions.”
Nathalie Faussat, Directeur du FGTI

Instrument national unique d’aide aux victimes d’actes de terrorisme et d’infractions, le FGTI intervient selon des modalités et une temporalité différentes :

  • Il est proactif au lendemain de l’attentat pour les victimes avec qui il est en relation directe,
  • il répond aux demandes indemnitaires formées par les victimes d’infractions de droit commun devant la CIVI avant, après ou parfois en l’absence de toute condamnation de l’auteur des faits,
  • à l’issue de la procédure pénale, il aide les parties civiles à faire exécuter la décision de justice leur allouant des dommages et intérêt.

Les missions cumulées du FGTI constituent un dispositif particulièrement protecteur (non seulement des victimes françaises mais aussi des ressortissants étrangers victimes sur le territoire national) et juridiquement original puisqu’il permet d’indemniser avant tout procès pénal les victimes du terrorisme et les victimes de droit commun quand la matérialité de l’infraction est avérée.

La diversité des missions, des situations procédurales, de nature ou de gravité des préjudices et des situations personnelles, commande une prise en charge adaptée que le FGTI continue d’améliorer. Cela va de l’accompagnement en présentiel des victimes les plus gravement blessées et des victimes d’attentat au projet d’accompagnement numérique qui sera mis en place en 2018 au SARVI (aujourd’hui déployé à titre expérimental).

Au-delà, l’accompagnement des victimes trouve son socle commun dans l’engagement des femmes et hommes qui œuvrent au quotidien, dans la qualité de leur formation, dans leur esprit de solidarité, dans leur éthique et leur capacité à innover pour s’adapter constamment aux nouveaux enjeux humains et sociétaux qui sous-tendent l’indemnisation au nom de la solidarité nationale

Nombre de demandes d’indemnisation en 2017

demandes d'indemnisation fgti
  • Infractions :
    16 031
  • Terrorisme :
    1 412
  • SARVI :
    72 677

Montants indemnisés en 2017

montants indemnisés fgti
  • Infractions :
    314,7 M€
  • Terrorisme :
    48 ,5 M€
  • SARVI :
    40,3 M€
Partager cet article