Le sens de la mission

Un pour tous et tous pour un

Le recours est l’affaire de tous au Fonds de Garantie. Chaque service contribue, à son échelle, à faciliter la gestion des dossiers à recouvrer jusqu’à ce qu’ils soient soldés.

L’activité Recours est orchestrée par 60 collaborateurs au sein de 4 équipes. Ils travaillent solidairement en coordonnant leurs actions sur deux sites (Vincennes et Marseille) afin d’optimiser les résultats. Les chargés de recours ont des profils variés et se répartissent entre les gestionnaires amiable, relançant directement les auteurs ou travaillant avec les centres de détention, et les gestionnaires judiciaires travaillant, de leur côté, avec un réseau d’huissiers. Enfin, les gestionnaires administratifs encaissent et affectent les fonds reçus pour chaque dossier.

L’ensemble de l’équipe est formée aux nouvelles technologies et veille à faire progresser son métier et à en améliorer l’efficacité. "Les sens de la mission pour les collaborateurs : exercer un service de qualité, être réactif, s’adapter à nos interlocuteurs et être solidaire au sein des équipes", souligne Anne Piontek, responsable recours amiable au Fonds de Garantie.

Gestionnaires recours, portraits

Les gestionnaires recours viennent d’horizons différents et disposent de compétences variées et complémentaires leur permettant de mener à bien leur mission.

Lire la vidéo
Jeffly, gestionnaire Recours amiable depuis 2016
Paola et Sandy
Chéryl, gestionnaire recours amiable
Sandy, gestionnaire recours judiciaire
Je suis fière de travailler pour le Fonds de Garantie qui exerce une belle mission."

Sandy : "En étroite collaboration avec le service Recours amiable, nous étudions les dossiers avant de les transmettre à nos huissiers de justice si nécessaire. Ils procèdent à l’exécution forcée pour les débiteurs qui ne règlent pas de leur plein gré. J’ai un parcours d'autodidacte : après la création et le développement d'un service contentieux dans une start-up informatique, j’ai effectué diverses missions d’audit auprès de grands groupes. En 2011, j’ai intégré le Fonds de Garantie en tant que responsable de groupe au SARVI (Service d’Aide au Recouvrement des Victimes d’Infraction) avant d'évoluer vers le service Recours judiciaire grâce aux compétences acquises en droit par mon expérience. Je suis fière de travailler pour le Fonds de Garantie qui exerce une belle mission. Le recours est toujours en évolution et on ne s’ennuie jamais !"

Paola : Au Fonds de Garantie, le recouvrement est un métier éthique, très enrichissant, qui a du sens : les sommes récupérées permettront d’indemniser les victimes et de responsabiliser les auteurs. Titulaire d’un BTS Assistante de direction, j’ai travaillé dans ce domaine quelques années avant d’occuper un poste en recouvrement dans la finance. Mes expériences précédentes m’ont permis de mettre à profit mes compétences au sein du Fonds de Garantie et de développer mes connaissances en droit. Mon quotidien ? Écouter, analyser, expliquer, négocier avec les auteurs. Il ne s’agit pas de les (re)juger mais de les responsabiliser pour éviter la récidive. La victime est la priorité du Fonds de Garantie, mais au Recours, la nôtre, c’est l’auteur !"

Partager cet article